Demain une oasis

Dans ces descentes abruptes des auteurs, entre 2 romans de SF, j’ai saisi il y a quelques temps cet ovni. Assuré par la qualité d’un ouvrage édité par Le Diable Vauvert, j’étais certain de n’avoir que peu de risque d’être déçu. Et j’étais très loin de la vérité. Ce roman est au dessus du lot. Il est intelligent et captivant.

Enlevé par un commando humanitaire, un médecin va découvrir peu à peu le sens de l’engagement
Il n’a plus de nom. Il n’est plus à Genève. Il est quelque part dans un désert africain, retenu dans un village pour lutter contre les maladies, la malnutrition et la misère. Il doit devenir responsable.

A travers ce roman engagé aux relents d’actualité, Ayerdhal nous offre de quoi voir sous un autre angle, notre monde occidental, confortable, technologique que nous avons saupoudré de sentiments de bon samaritain humanitaire contre celui des autres. Celui des laissés-pour-compte du déséquilibre nord-sud. Demain, une oasis, est un prisme sans complaisance, ni malveillance, à travers lequel, le lecteur s’interroge sur une passivité dangereuse.

Le Diable Vauvert
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s