Le syndrome E

Si vous en doutiez .. ? Si vous êtes partis quelques années en Terre Adélie ou aux Maldives ou avez été victime d’un coma profond, sachez que Franck Thillez est devenu un incontournable du genre. Il figure sans aucun dans mon top5 des écrivains de polar français de talent. 

Pour son 8ème roman, il réunit ses deux principaux personnages qui ont écumé ses romans précédents. Lucie Henebelle et Franck Sharko.

Un départ sur les chapeaux de roue. D’un côté, un mystérieux film qui fait perdre la vue au spectateur, de l’autre cinq cadavres effroyablement mutilés. 2 flics, 2 affaires qui se rejoignent et le lecteur embarque avec eux dans une enquête internationale de Gravenchon au Caire, en passant par le Canada.


Franck Thillez nous entraine dans une lecture effrénée à la limite de ce que nous sommes aptes à commettre ; avec les neurosciences, la violence humaine acquise ou suscitée, comme fil conducteur. Le style est relevé, parfois violent mais toujours maitrisé à la perfection. Ce roman noir s’ingère à grande vitesse. Difficile de faire un break avant la fin. La frontière est-elle si fine entre fiction et réalité ?


Vivement Avril pour Gataca, la suite du diptyque.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s