Les racines du mal

Capitant – Une beigne en plein visage.
Une nouvelle énergie dans un concept longtemps éprouvé. Au delà des effets littéraires, Les racines du Mal sont un très Grand Livre. On pense ce que l’on veut de Dantec. Seuls les écrits d’un écrivain restent discutables. Et là, aucune discussion possible. A lire d’une traite, le rythme est haletant. Ne pas oublier de s’octroyer le temps de la digestion. D’autres auteurs paraissent bien fades .. après..  il m’a fallu quelques années pour retrouver goût aux polars après les Racines.
Oubliez la minable transposition cinématographique. 
RIP
Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. damien dit :

    « Ne pas oublier de s'octroyer le temps de la digestion. » oh oh oh j'ai souri à cette allusion au régime alimentaire tout particulier du protagoniste. un vrai fêlé ce G Dantec ..
    dommage quelques longueurs dans le livre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s