Neuromancien

le

L’un des ouvrages cultes de la science-fiction . William Gibson est certainement le pionnier du Cyberpunk. Ce n’est pas un gros mot. Le cyberpunk ou l’homme plongeant dans l’univers virtuel. Ce n’est pas Matrix !! On parle de fascinations pour les nouvelles technologies, d’aliénation de l’homme à la machine.
Henry Case est un hacker d’une époque révolue depuis que sa connexion neurale a été irréversiblement détériorée par ses anciens patrons qui l’avait pris en train de les doubler. Depuis, il ère au Japon, dans une banlieue sordide où il survit comme il peut, dépendant de drogues de pointe.
Armitage et la mystérieuse Molly, guerrière futuriste cybermodifiée, lui offrent une obscure mission, en échange d’une totale reconstruction de son organisme minée par les drogues et des parties détruites de son cerveau. Il n’a pas d’autre choix que d’accepter.
On oublie le navet avec Keanu Reeves.
La trilogie Lumière virtuelle, Idoru et All Tomorrow’s Parties, tout comme Code Source sont un peu en dessous.
PRIX HUGO 1986 – PRIX NEBULA 1985
Existe en format poche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s