Pentagone

thriller développé durablement

Pentagone ouvre la trilogie de la  » La dernière guerre  » (2008-2011).
Voila un thriller haletant. C’est rapide et efficace. 
Ça fleure bon l’actualité, les clins d’œil multiples sont suffisamment appuyés pour que l’intrigue prenne corps et soit proche du lecteur. 
A travers les pérégrinations de Jean d’Estavil – rigide et traditionnel colonel de l’armée française enquêtant sur la mort mystérieuse de sa femme et de son fils et de Vidgis – journaliste islandaise enquêtant sur le syndrome de la guerre du Golfe, le lecteur voyage dans une politique fiction à un rythme d’enfer.

Guillaume Lebeau prouve à travers une vélocité pointilleuse et avec une énergie contagieuse que l’on peut écrire de très bons thrillers plongés dans l’actualité sans être obligatoirement un auteur US renommé (ce , sans chauvinisme). Heureusement, il y a 2 autres tomes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s