Trigone

Trigone, boucle avec brio la trilogie de la  » La dernière guerre  » (2008-2011). 

Le lecteur y retrouvera une dernière fois, Jean d’Estavil, Vidgis, Suricat et le Fugu, personnages devenus attachant.
Ce dernier tome comme les deux précédents a un style affuté et précis. Il s’avale d’une traite.
Pour la fin de ce cycle, Guillaume Lebeau no…us ballade entre la région parisienne, Stockholm et la Syrie où meurtres sacrificiels, éco terrorisme, secret(S), ésotérisme, éloignent Jean d’Estavil de sa discipline d’officier de l’UTCENVIR.
La vérité mérite des sacrifices. Et quand il s’agit d’un des secrets les plus protégés du monde…. Jean d’Estavil devra faire preuve de renoncements pour démêler la mort de sa femme.
Nota 1 : le Fugu est plus que jamais un régal.
Nota 2 : Prévoyez une soirée tranquille
Nota 3 : maintenant que cette trilogie est bouclée… il faut trouver un autre roman. Bonne nouvelle, j’en ai quelques uns sous le coude !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s