L’ANNEAU DE MOEBIUS

Voilà, un roman que je gardais de côté. Un Thilliez sans Hennebelle, ni Sharko…
Mais un excellent thriller qui voit un jeune flic, Victor Marchal débuter son métier par sa face la plus noire où dans une mise en scène sinistre, une ex-star du porno a été torturée. Il devra plonger dans un monde de déviants sexuels et des monstres de la nature.
De l’autre côté, il y a Stéphane Kismet est à jamais hanté par des rêves prémonitoires, souvent annonciateurs de désastres. Cette fois, Kismet est recherché par la police, une petite fille est morte…
Leurs itinéraires vont se croiser, se défaire et se refaire. L’un est innocent, l’autre semble déjà coupable. Mais si la nature et l’homme n’avait d’égal en perversion que le temps…
Ca claque et parfois provoque quelques haut-les-cœurs. F Thilliez est à n’en pas douter un énergumène possédé mais il maitrise son art à souhait et use à merveille de tous les subterfuges que le thriller sait offrir.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s