MAPUCHE

Jana est Mapuche, fille d’un peuple indigène victime d’ethnocide dans la pampa argentine. Rescapée de la crise financière, elle  vit seule à Buenos Aires.
Rubén Calderon est un rescapé – un des rares à être sorti vivant des geôles clandestines de l’École de Mécanique de la Marine, sous la dictature des généraux des années 70 où ont péri son père et sa jeune sœur, Détective pour le compte des Mères de la Place de Mai qui militent pour que justice soit rendue et que soient retrouvés les enfants de disparus adoptés, il nage dans cette démocratie à la recherche toujours les enfants et leurs tortionnaires.
Tout sépare Jana & Ruben jusqu’à ce que le corps d’un travesti soit retrouvé dans le port de La Boca et que Ruben enquête sur la disparition d’une photographe, Maria Victoria Campallo, la fille d’un des hommes d’affaires les plus influents du pays.
Les spectres des bourreaux, tournent autour d’un système toujours aussi pervers. Il y a la barbarie, le cynisme et une rencontre improbable. Ce roman est dense. Il fleurte entre le roman historique et le polar hyper violent. Caryl Férey, à travers ces deux personnages traumatisés, nous emmène à la rencontre de personnages profondément humains. Une histoire d’amour en quelque sorte.  Une grande gifle.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s