UNE PUTAIN D’HISTOIRE

Une putain d’histoire… C’est celle d’Henry, 16 ans qui tient lieu de narrateur. Le meurtre de sa petite-amie sur une ile au Nord de Seattle font de lui le principal suspect aux yeux de tous. Lui et sa bande (Charlie, Naomie…), sont nés à une période où la « vie privée » n’a plus de sens.
Sous les yeux de tous sur les réseaux sociaux, épiés par les habitants d’une l’île sombre et humide reliée au continent par un histoire Le ferry, sous la coupe de mères adoptives troubles, et sous la surveillance accrue d’un homme politique de grande envergure, Une putain d’histoire est un thriller où le lecteur est en proie aux questions au fur et à mesure qu’il tourne les pages. Qui est le coupable du meurtre? Qui est Henry ? Qui porte le plus gros secret ?
Une putain d’histoire est une histoire complexe où Bernard Minier nous mène en bateau (pas seulement en kayak) vers des derniers chapitres fabuleux. Mon niveau d’attente était élevé tant les moments passés en compagnie du Commandant Servaz avaient été source de plaisir et vivacité. Mais là, à la fermeture de cette œuvre sournoise et diabolique, je dois avouer que le suspens est bluffant. Bernard M-perso écrit avec virtuosité. Cela n’a rien à envier aux auteurs nordiques ou américains. Preuve en est que le thriller est bien viviant !
Ce thriller est machiavélique. Pour l’instant dans mon Top3 des romans 2015.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s