TERMINUS BELZ

Quand on vient de l’est pour se retrouver enfermé sur une ile du grand ouest parmi des pêcheurs retords et que l’on a la mafia aux fesses, la vie prend une étrange tournure. C’est ce qui arrive à Marko. Quand il débarque au bistrot du port dans ce coin perdu de Bretagne avec la ferme intention de se faire oublier, il découvre une nouvelle vie faite de mer agitée, d’estomac retourné, une vie dure et exigeante. Mais quand les rivalités et les rancœurs s’additionnent avec les légendes locales, l’Ankou a bon dos de distribuer la mort.
L’étranger est le parfait coupable surtout quand la mafia Roumaine assoiffée de vengeance commence à égrainer les cadavres pour venir vous chercher. La vie devient rapidement difficile et l’ennui avec une ile est que la fuite y est impossible. L’étau se resserre autour de Marko.
Emmanuel Grand signe son 1er roman d’une écriture habile. Il mêle suspense et légende, étude de la vie des marins bretons et immigration clandestine dans une parfaite originalité.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s