PURGATOIRE DES INNOCENTS

Raphaël a passé des années en prison pour vols à main armée. Pendant son absence, sa mère est morte,  son jeune frère William prend le même chemin que lui. A sa sortie, Raphaël avec deux autres complices, entraîne son frère dans leur premier braquage en commun. L’affaire tourne mal, un policier et une passante sont tués, et William est grièvement blessé. Leur cavale les emmènent, jusqu’à la ferme isolée d’une vétérinaire, Sandra, qu’ils prennent en otage. Le mari est absent. Ils s’installent dans la maison en attendant que  William soit en état de reprendre la route. Lorsque le mari de Sandra prévient sa femme de son retour, les 4 malfaiteurs l’attendent. Deux jours après le vol, le mari revient. Ce que Raphaël et ses complices ignorent, c’est que la véritable horreur va commencer. Ce qui était une planque perdue, devient un enfer.

 

Une nouvelle fois, Karine Giebel, sous des dehors charmants, signe un magnifique thriller sombre, bourré d’angoisse et de suspense. Dans un style concis, direct. La frontière les innocents et les bourreaux s’efface. Elle se joue du lecteur en mettant en scène des personnages énigmatiques, ambivalents et torturés et baigne le lecteur dans une ambigüité qui le tourmente jusqu’aux dernières pages. Une grande réussite.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s