ILS SAVENT TOUT DE VOUS

Je reviens sur un livre lu au début de l’année et relu pour le plaisir. Ils savent tout de vous. Le pitch, un flic et un tueur de flic télépathes utilisés par le FBI.

 Snowe est un flic discret du Michigan. Pas plus d’envergure que cela. Si ce n’est qu’il se réveille en pouvant lire dans les pensées de ceux qui l’entourent. Il utilise ce don dans son boulot pour découvrir les mensonges des suspects, les témoignages véreux des fausses victimes et occasionnellement les pensées de ses collègues. Résultat, il pourrait devenir un policier d’élite. Mais cela vire au cauchemar quand un autre homme se découvre la même particularité. Denny Brooks, tueur de flic et condamné à mort. Lui patiente dans le couloir de la mort en utilisant ce don pour rafler les mises au poker.

Ces deux hommes que tout oppose mis à part ce don, semblent fortement intéresser le FBI. Une jeune femme, Terry, appartenant à l’agence gouvernementale vient voir Brooks. Elle lui propose un marché. Il l’accompagne à l’ONU où aura lieu une négociation entre le gouvernement américain  et un chef d’État africain et il aura la vie sauve. Brooks comprenant qu’il est manipulé,  s’enfuit.  Le FBI doit faire appel à Snowe, pour le traquer dans New-York.

Mais le doute s’installe chez les 2 hommes. Comment le FBI a eu connaissance de ce don ?  Pourquoi Terry est-elle la seule personne dont Brooks ne peut lire les pensées ? Et surtout pourquoi Brooks et Snowe ont le même don et le même tatouage ?

Si Iain Levison reste fidèle à sa thématique habituelle, l’absurdité du système, il pose ici un thriller brillant et intelligent. Bien sûr on effleure (pas d’inquiétude pour les puristes) la science-fiction.  Mais surtout, à travers un dosage savamment mené, il met en place une intrigue complexe, aussi intelligente qu’étonnante pour dénoncer une société sous surveillance. A travers cette chasse à l’homme, Levison signe un roman extrêmement bien construit, où foisonnent les chasse-trappes et les implications inopinées. Les personnages sont campés avec une belle dextérité. L’écriture y est alerte (belle traduction). Le tout bercé avec une belle dose humour presque suffisant pour nous permettre de digérer les thématiques de fond, la manipulation et la surveillance dans notre société.

Un vrai bon roman à se mettre sous les yeux si ce n’est déjà fait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s